Une première : les 14 Meilleurs sommeliers du monde réunis en France

C'était une première ! Jamais encore d'Armand Melkonian, le vainqueur du premier concours en 19...

Vinexpo veut le Mondial des sommeliers 2019

Présent à Reims où l'Association de la sommellerie internationale tenait son assemblée générale, Gui...

Etats Généraux de la Sommellerie : Participez au débat et donnez votre avis...

Comment participer aux Etats généraux de la Sommellerie ? Des groupes de travail vont se mettre en ...

  • Une première : les 14 Meilleurs sommeliers du monde réunis en France

    Mardi, 08 Juillet 2014 13:13
  • Vinexpo veut le Mondial des sommeliers 2019

    Lundi, 07 Juillet 2014 20:40
  • Etats Généraux de la Sommellerie : Participez au débat et donnez votre avis...

    Lundi, 30 Juin 2014 00:00

Concours autour du vin et du cigare à La Havane : un titre pour Fabrice Sommier

Mardi, 05 Mars 2013

SOMMIER_CUBA
Chef sommelier du groupe Georges Blanc à Vonnas, Meilleur ouvrier de France et secrétaire général de l’UDSF, Fabrice Sommier est également un passionné de cigare. Un intérêt qui lui a permis d’être sélectionné par la Coprova, la société importatrice de cigares Habanos dans l’Hexagone, et de représenter la France à Cuba du 26 février au 2 mars. Il était en effet en compétition à l’occasion du 12e concours Habano Sommelier qui mettait aux prises huit candidats.


Une épreuve passionnante qui a permis au professionnel tricolore d’offrir à la France une première récompense : le Trophée du meilleur mariage entre un cigare et une boisson. « Si la facilité était de partir vers la sélection d’un rhum, j’ai toujours voulu travailler autour du vin pour être vraiment dans le contexte du métier de sommelier. »


Son premier choix s’est toutefois porté sur le cigare, en l’occurrence un Behike 56 de la marque Cohiba. Un module rare, marqué par la puissance, qu’il lui a fallu apprendre à maîtriser pour bien en saisir toutes les nuances et les arômes. « J’ai cherché et finalement trouvé l’accord qui me semblait le plus juste en raison de la finesse et de la structure du vin mais aussi son prestige, en l’occurrence un Château d’Yquem 1998. » Une proposition dégustée et validée par le jury international de l’épreuve.

SOMMIER_cuba3

Cette demi-finale s’accompagnait également d’un questionnaire écrit sur la connaissance du Havane mais aussi d’autres épreuves pratiques, notamment la présentation et le commentaire d’une sélection imposée de six cigares et surtout de l’obligation de préparer et d’allumer le cigare destiné au président du concours, dans les règles de l’art.


Prêt à revenir dans la compétition pour décrocher la victoire dans le concours Habano Sommelier, Fabrice Sommier a donc suivi avec beaucoup d’intérêt la finale et la victoire de Pedro Tejeda Torres, le candidat cubain qui travaille à la célèbre ‘Bodeguita del medio’ dans la centre historique de La Havane.

 

J.B.

Qui sommes-nous?

L'Union de la Sommellerie Française (UDSF) regroupe 21 associations régionales. Elle a pour buts de fédérer les associations régionales pour en...

Prochains concours