UDSF - Remise du titre de Maître Sommelier

La dernière remise du titre de Maître Sommelier de l'UDSF a eu lieu au tout début de l'Assemblée gén...

UDSF - Philippe Faure-Brac, nouveau président

Philippe Faure-Brac succède à Michel Hermet à la présidence de l'Union des sommeliers de France (UDS...

Concours - Gaëtan Bouvier, Meilleur sommelier de France 2016

Gaëtan Bouvier est le nouveau Meilleur sommelier de France. Cet ancien du lycée hôtelier Lesdiguière...

  • UDSF - Remise du titre de Maître Sommelier

    15.11.16
  • UDSF - Philippe Faure-Brac, nouveau président

    10.11.16
  • Concours - Gaëtan Bouvier, Meilleur sommelier de France 2016

    07.11.16

Visite au Domaine Benoit Badoz à Poligny AOC "Côtes du Jura" le Lundi 20 février 2017

Lundi, 27 Février 2017

VISITE AU DOMAINE BENOIT BADOZ à POLIGNY

AOC « Côtes du Jura »

Lundi 20 Février 2017

BENOIT BADOZ a répondu avec une grande gentillesse à la demande de l’Association des Sommeliers Jura/Franche-Comté  et reçoit dans le chai installé Avenue de la Gare -  qui complète la Maison mère au Centre de Poligny - une douzaine d’adhérents.

Agé aujourd’hui de 41 ans, Benoît Badoz a pris depuis de nombreuses années, la succession de son père Bernard, figure emblématique de la viticulture polinoise et jurassienne et initiateur de la fameuse Percée du Vin jaune.  Appuyé sur cet acquit, Benoît Badoz a insufflé au Domaine une nouvelle dynamique et quelques  innovations dans les vinifications qui signent le Domaine.

Le Domaine Badoz possède et exploite 10 ha de vignes sur la commune de Poligny, tous implantés sur les Terroirs des « Roussots » et « Grands Roussots », avec des exposition différentes et des sols variés de Marnes bleues, grises, rouges ou noires et quelques terroirs de Calcaire du Bajocien.

Une activité de négoce complète la production et représente environ 8 ha de vignes.

Depuis longtemps, les sols sont travaillés proprement, mais depuis 4 ans une démarche BIO est engagée avec, en particulier, la suppression totale des désherbants.

Une politique de replantage systématique perpétue la recherche de la meilleure adéquation cépages/terroirs initiée par Bernard Badoz, travail hélas rendu de plus en plus nécessaire par la perte des ceps atteints par la maladie, l’Esca, etc… « La vigne ne vieillit plus comme avant » nous dit Benoît Badoz.

Nous sommes dans le chai où sont en train de se faire les vins du millésime 2016 que nous allons goûter tirés des cuves inox. Un mot sur la vendange 2016 : la plus difficile depuis des dizaines d’années ; les vendanges se sont étendues de la mi-septembre à fin Octobre, avec parfois 3 passages échelonnés et des tris draconiens.

Nous allons goûter successivement, le Chardonnay 2016 issu de jeunes vignes, déjà très agréable, le Chardonnay 2016 issu de Vieilles Vignes avec une belle matière acidulée, le Savagnin Ouillé 2016 future Cuvée Victoria aux arômes de pomme Grany et de fenouil, le Poulsard 2016 sans soufre ajouté, gouleyant et léger, le Trousseau 2016 où les fruits rouges, le cassis frais, le poivre gris et les beaux tanins sont autant de promesses, le Trousseau à la Dame 2016 dont l’ intensité et la charpente signent un beau potentiel.

Nous rejoignons maintenant le hall de stockage et d’embouteillage où nous attendent les vins mis en bouteilles, pour certains très récemment.

Nous débutons la dégustation par un fringant Rosé d’été 2016 – Cuvée Gustave Courbet – Cépages : 60% Pinot Noir, 40% Poulsard : la Provence peut trembler !

Le Poulsard « Grains de Poulsard » 2015 , sans soufre ajouté, présente quelques signes d’évolution mais une bouche généreuse .

Le Trousseau 2014, malgré une légère austérité en bouche, offre de jolis arômes de fruits rouges.

La Cuvée Vermeil 2014, assemblage de Trousseau (70%) et Pinot Noir (30%), aux arômes de fruits frais à belle maturité,  fera un solide vin rouge pour de belles grillades.

Le Trousseau 2015, cépage Trousseau à la Dame, est remarquable par sa matière chaleureuse, son nez riche et puissant qui signent une belle extraction sur des raisins bien mûrs.

Le Pinot Noir 2015, Cuvée « Dédicace à Pierre », issu de vignes sur Calcaires du Bajocien, élevé en fût de chêne dont 50% de fût neuf, bien qu’un peu marqué par les notes vanillées de son élevage, est remarquable par son équilibre

fruité/acidité/tanin/boisé.

Conformément à la bonne tradition jurassienne, nous poursuivons la dégustation par les vins Blancs.

Le Chardonnay 2015, issu de raisins de négoce, est une plaisante entrée de gamme.

Le Chardonnay 2015Vieilles Vignes sur « Les Roussots », présente un nez tout en finesse avec une bouche grasse et riche d’une vendange à bonne maturité.

Le Chardonnay  « Arrogance » 2014, élevé en fût avec 40% de fût neuf, constitue une des cuvées emblématiques de Benoît Badoz depuis le premier millésime 1998. Marqué par le bois, il ravit les amateurs de ce type d’élevage. Après les arômes mentholés tout en fraîcheur, le nez s’installe sur les notes vanillées. La  bouche est grasse et ronde avec une finale où le boisé le dispute à la minéralité

Le Chardonnay « Arrogance » 2015, s’il reste fidèle à ses caractéristiques d’élaboration, offre des senteurs de fruits exotiques, ananas, coco, avec la belle fraîcheur de la bergamote.

Le Savagnin Ouillé, Cuvée Edouard, 2013, élevé en fût de chêne jurassien , dont 50% de fût neuf, a une production limitée à 1200 bouteilles. C’est dommage ! Très joli Savagnin Ouillé à la robe jaune pâle à reflets verts et au nez vif, citronné, riche de senteurs d’agrumes, de bergamote confite, finement vanillé. La bouche est vive, racée, avec des saveurs iodées et minérales.

Le Tradition 2011, Assemblage 60% Savagnin et 40% Chardonnay  élevés sous voile, se situe dans la lignée des « Traditions » jurassiens : classique, bien fait, aux arômes de noix, pomme verte et amandes grillées.

Le Savagnin 2011  a  4 ans d’élevage sous voile. Un seul mot : Finesse ! Finesse au nez et Finesse en bouche. Sous la  robe  jaune dorée à reflets bronze, les arômes développent des notes d’agrumes, de menthe, de fenouil ou de beurre frais. La bouche est vive, fraîche et riche. Un grand Savagnin qui accompagnera à merveille une fricassée de grenouilles au beurre.

Le Vin Jaune 2010 a été mis en bouteille il y a à peine 1 mois. Le vin s’est refermé et n’est pas dégusté au moment optimum. Malgré ce manque d’ampleur, les arômes de mirabelle sont d’une grande finesse, sans éthanal excessif. Il deviendra rapidement – et pour longtemps – un grand Vin Jaune.

La dégustation est terminée ?  Non pas ! Après s’être refait une bouche neuve avec un Crémant vif à souhait, nous terminons par les spécialités jurassiennes du Domaine :

  • Vin de Paille 2012, aux 3 cépages  rois : superbe équilibre sucre/acidité.
  • Macvin Blanc et Rouge, où le beau marc s’affirme sans dominer.
  • Marc de Vin de Paille, produit rare s’il en est.

Au nom de tous les participants, notre orateur Michel Converset remercie Benoît Badoz, en mettant en avant une remarquable succession Père/Fils, hommes au caractère bien trempé, qui ont su valoriser l’originalité du Domaine.

 

Domaine Benoît Badoz

3 avenue de la Gare

39800  POLIGNY

Tel 03 84 37 18 00

contact@domaine-badoz.fr

Newsletter UDSF

Dernières news

Conseil d'Administration de l'UDSF à Monaco C’est à l’invitation des sommeliers de Mona...
ONZE CANDIDATS EN COMPETITION POUR LE TITRE DE MEILLEUR JEUNE SOMMELIER DE FRANCE 2017 «TROPHEE D...
La dernière remise du titre de Maître Sommelier de l'UDSF a eu lieu au tout début de l'Ass...
Philippe Faure-Brac succède à Michel Hermet à la présidence de l'Union des sommeliers de France...
Les inscriptions pour la vingt-sixième édition du concours "Un des meilleurs ouvriers de France...
Coupe Castel du jeune sommelier d'Europe 2016 Dimanche 9 octobre, dix-sept jeunes sommeliers i...
Les inscriptions pour le Trophée Duval-Leroy - Concours du Meilleur jeune sommelier de France 2017 s...
Un événement signé Elles Beaujolais L’association Elles Beaujolais s’est créée il y a deux ans po...
Deux jours pour apprendre à mieux se connaître, profiter d'un partage d'expérience et béné...
A quelques jours de la rentrée scolaire, les membres de l'Association Sommeliers-Formateurs (AS...

Qui sommes-nous?

Créée en 1970, l’UDSF fédère 1 300 sommeliers, répartis en 21 associations régionales. Ses missions : la...

Prochains concours